Yom Kippour

Fête

Mardi 4 Octobre 2022.

Yom Kippour signifie « jour de l’expiation ». On l’appelle également « Chabbat Chabbaton » : le « Chabbat des Chabbats », car il reprend une partie des interdits du Chabbat. Yom Kippour fait suite à une période de « dix jours de téchouva », depuis Roch Hachana. C’est l’occasion de faire un retour, téchouva, sur ses actions de l’année passée. On a l’habitude de demander pardon auprès des personnes auxquelles on a pu faire du mal, et à pardonner à celles qui nous ont blessé. À quoi va servir Yom Kippour, au terme de ces dix jours ? Découvre-le en vidéo.

Signification de Yom Kippour

Le Talmud affirme que « Yom Kippour expie pour ceux qui se repentent et n’expie pas pour ceux qui ne se repentent pas ». Le repentir dans le judaïsme se fait par un processus appelé Teshuva, qui dans sa forme la plus basique consiste à regretter d’avoir commis le péché, à prendre la résolution de ne pas commettre ce péché à l’avenir et à confesser ce péché devant Dieu.  Il existe un commandement de se repentir à Yom Kippour. Par conséquent, Yom Kippour est unique pour le confessionnal, ou Vidui, qui fait partie des services de prière. Conformément à l’obligation de se repentir à Yom Kippour, les Juifs récitent le Vidui complet neuf fois au total.

Yom Kippour dans les sources juives

La Torah appelle ce jour Yom HaKippurimet dans ce Lévitique 23 : 27 décrète une interdiction stricte du travail et de l’affliction de l’âme. Les lois de Yom Kippour sont mentionnées dans trois passages de la Torah :Lévitique 16:1-34, Lévitique 23:26-32, Nombres 29:7-11 .

Traditionnellement, Yom Kippour est considéré comme la date à laquelle Moïse a reçu la deuxième série de dix commandements.  Au même moment, les Israélites ont obtenu l’expiation du péché du Veau d’or, d’où sa désignation de Jour des Expiations.

Observance de Yom Kippour

En tant que l’une des fêtes juives les plus importantes sur le plan culturel, Yom Kippour est observé par de nombreux juifs laïcs qui n’observent pas nécessairement d’autres fêtes.

Les interdictions sont les suivantes :

  • Ne pas manger ni boire
  • Ne pas porter de chaussures en cuir
  • Ne pas se baigner ou se laver
  • Ne pas s’oindre de parfums ou de lotions.
  • Pas de relations conjugales
  • Abstention totale de nourriture et de boisson: comme Yom Kippour implique le jeûne, la loi juive exige que l’on prenne un repas copieux et festif l’après-midi précédant Yom Kippour.

Les services religieux sont composés de:

  • Kol Nidre
  • Selichot: demandes de pardon.
  • Mussaf
  • Mincha (la prière de l’après-midi):  qui comprend une lecture (Haftarah) de l’intégralité du livre de Jonas, dont le thème est l’histoire de la volonté de Dieu de pardonner à ceux qui se repentent.
  • Ne’ila (« clôture »): qui marque la fin du jeûne.