Tou Bichvat

Fête

Dimanche 16 Janvier 2022

« Tou Bichvat » désigne la date du 15 Chevat. Cette fête célèbre le nouvel an des arbres : c’est pourquoi elle est aussi appelée en hébreu « Roch Hachana la-ilanot ». À l’époque du Temple, c’est la date fixée pour le calcul des prélèvements sur les récoltes de fruits qui seraient redistribués aux prêtres, qui ne cultivaient pas la terre car ils avaient pour métier le service à Dieu au Temple. Des lois permettaient aussi un partage le plus équitable possible avec les personnes qui ne pouvaient produire leurs propres ressources. C’est l’occasion de réaffirmer notre lien avec notre environnement et avec notre Créateur, qui nous prodigue tous ces aliments en faisant tomber la pluie.

La signification de Tou Bichvat

Dans les temps modernes, Tou Bichvat est devenu un symbole à la fois de l’attachement sioniste à la terre d’Israël et un exemple de la sensibilité juive à l’environnement. Les premiers colons sionistes en Israël ont commencé à planter de nouveaux arbres non seulement pour restaurer l’écologie de l’ancien Israël, mais aussi comme un symbole de la croissance renouvelée du peuple juif de retour sur sa terre ancestrale. Alors que relativement peu de Juifs continuent à observer le seder de Tou Bichvat, de nombreux Juifs s’engagent auprès d’organisations consacrées au reboisement d’Israël.

Tou Bichvat dans les sources juives

Tu BiShvat apparaît dans la Mishnah comme l’une des quatre nouvelles années du calendrier juif.
Le premier de Nisan est la « nouvelle année pour les rois et les festivals ».
Le premier d’Elul est la « nouvelle année pour la dîme du bétail ».
Le premier de Tishrei est la « nouvelle année pour les années », les jubilés, les plantations et pour la dîme des légumes.
Le premier de Shevat est la « nouvelle année pour les arbres » selon l’école de Shammai.

Au Moyen Âge, le Tu BiShvat était célébré par une fête des fruits, conformément à la description mishnique de la fête comme un « Nouvel An ». Au XVIe siècle, un seder de Tu BiShvat dans lequel les fruits et les arbres de la Terre d’Israël avaient une signification symbolique est instauré. L’idée principale était que manger dix fruits spécifiques et boire quatre coupes de vin dans un ordre précis tout en récitant les bénédictions appropriées rapprocherait les êtres humains, et le monde, de la perfection spirituelle.

Observance de Tou Bichvat

  • Seder de Tu BiShvat: Le seder consiste à manger des aliments bibliques originaires de la terre sainte. Dans ce cadre, les gens mangent des fruits et les sept épices d’Israël. Les fruits sont généralement des raisins, des figues, des grenades, des olives ou des dattes, car ils sont mentionnés dans la Torah comme des aliments de la Terre sainte.
  • Planter physiquement des arbres en Israël
  • Faire des contributions au Fonds national juif, qui utilise les dons pour planter des arbres en Israël.