Anne Sinclair

Soutien

Journaliste de télévision
et de  radio rendue célèbre
avec  l’émission Politique 7 sur 7

« Je me suis toujours sentie bien à Copernic. Ma famille et moi sommes des fidèles de l’ULIF depuis près d’une trentaine d’années ; mes fils y ont suivi les cours du Talmud Torah, et y ont fait leur Bar Mitzva ; Jean-François Bensahel est un président ouvert et accueillant. Je ne suis pas une fidèle très assidue, mais ce que j’ai aimé dans le judaïsme libéral est son ouverture sur le monde et sa tolérance pour que tout Juif, quelle que soit l’intensité de sa pratique religieuse ou son goût pour le débat, se sente à l’aise dans une société qui ne cesse d’évoluer. Comprendre le monde d’aujourd’hui, en reconnaître la diversité, accepter les désaccords entre juifs me paraissent des exigences pour que le Judaïsme reste vivant. C’est pourquoi, le rapprochement avec le MJLF me réjouit profondément. Le rabbin Delphine Horvilleur est une amie très chère, et Gad Weil préside avec talent cette communauté.

Je n’ai bien entendu aucune qualité ou légitimité pour me prononcer sur la charte de « Judaïsme en mouvement » des rabbins des deux synagogues, et je m’en garderai bien. Mais il me plait qu’y soient exprimées avec force les idées de minorités, du souci des défavorisés, d’égalité indépassable entre la femme et l’homme, d’éducation et d’intégration au sein du peuple français, et des valeurs morales qui précèdent les pratiques rituelles. Alors, en ces temps où l’intégrisme sous toutes ses formes tend à grignoter le monde, Chana Tova pour une fructueuse année qui fera du pôle libéral une force croissante et irrésistible du judaïsme français. »